Petit récap du caractère de mon petit monstre aujourd'hui :) !

Lily n’a jamais rien fait comme les autres, du moins j’ai l’impression.
Elle voudrait attraper les étoiles. Depuis toujours elle réclame à faire des choses que son corps et son développement actuel lui interdisent comme si son corps était trop petit pour elle.
Elle n’a pas de grand frère ou sœur pour l’entraîner et lui montrer les choses, mais papa et maman qui font des choses encore plus impressionnantes et énigmatiques pour elle.
Je la retrouve souvent jucher sur une chaise devant l’ordinateur, cliquant frénétiquement sur une souris pointant vers un écran noir, heureuse malgré tout et tout sourire devant ma mine qui hésite entre colère et amusement.
Pendant ces premiers mois de vie déjà, elle secouait les jambes dans son lit, les deux en même temps qu’elle rebattait (pas laisser tomber, mais elle y mettait un élan supplémentaire) lourdement dans sur le matelas en bruits sourds et irréguliers oh combien dérangeants pour des parents fatigués tentant lamentablement de se reposer à côté.
Dès qu’elle a pu se mettre debout dans son lit elle y était à hurler, avec des vrais larmes, jusqu’à épuisement, le sien ou le notre. Et elle n'a jamais supporté son parc, véritable prison rempli de jouet plein de couleur trop tape à l'oeil comparé à une télécommande ou des lunettes.

Elle a impressionné très tôt notre entourage et les passants, car « très éveillée » et c’est vrai qu’à l’extérieur elle était d’un calme olympien et dévorait le monde de ses grands yeux !

IMG_9747

En rechanche chaque découverte, chaque nouvelle sensation a été vécu comme une aggression, le sable, l'eau froide, les bruits, l'herbe, voila des sorties vites terminées, mais ça change déjà et bientôt on ne la décollera plus de ces endroits je crois ^^.

IMG_0844

Aujourd’hui on entre dans la phase d’opposition. Je devrais plutôt dire dans son cas, la phase d’affirmation, car elle ne s’oppose pas, elle s’ennuie… Et quand elle s’ennuie, elle hurle pour un oui pour un non, elle tape quand elle ne sait pas faire, quand on lui interdit quelque chose, elle passe la journée à me monter dessus et ne sais définitivement pas s’occuper seule…
Elle n’est pas friande des puzzles, des jeux d’encastrements ou de logique, elle préfère et de loin, les seuls qui la garde occupé une demi heure, les jeux d’imitation et de création : légos, poupée/peluches, peinture.

06

Elle adore faire semblant de faire à manger (dans des verres en verres bien sur !) et donner à manger à maman (et aussi vite qu’elle est goulue siouplez, j’ai intérêt à avoir une bonne descente ^^).

Par contre, c’est royal de la sortir. Elle adore ça depuis toujours, regarder par les fenêtres, aller chercher ses chaussures ou pleurer pour qu’on les lui mettent.

16

Les animaux ça marchent toujours, mais moi j'ai une version qui mesure la dangerosité d'un animal à taille. Pas bête me direz-vous ? Sauf quand il s'en vient à aller carresser les oies et pleurer devant un gentil mouton ^^.


Elle aime courir, ou bon lui semble, monter et descendre des trottoirs, allé voir les animaux ou les jeux. Où que ce soit c’est une perle. Elle est calme, laisse trainer ses yeux ébahie partout, observe, mais ne participe jamais à aucune activité. C’est une observatrice née. Les autres enfants la fascine, mais elle ne fait rien sans y avoir longuement réfléchi et moins encore si on l’y incite.
Dès qu’on lui demande un bonjour, un merci elle devient timide et se cache « dans » maman.
Elle donne généreusement, sauf lorsque c’est une demande trop insistante. La prendre avec autorité actionne le mode « tyran » chez elle. Il faut constamment appuyer ses efforts et renforcer sa confiance en elle-même. Elle vit ses émotions, très intensément.
Bref, elle est INTENSE et c’est épuisant.

C’est un ange, avec un livre sur les genoux ou quand maman la laisse « taper des messages » sur l’ordinateur, elle est adorable quand elle a ce qu’elle veut, mais il faudra m’y faire, elle occupe TOUTE la place pour notre plus grand bonheur, mais aussi à notre grande lassitude.

06
Syndrome de l’enfant unique ? Il faudra songer à remédier à ça !