C'est l'été pour encore un moment avec son festival de festivals !

L'occasion de sortir bébé ! "Allez bébé, allons écouter de la musique, lire en plein air, chanter avec les marionnettes, s'émerveiller devant une myriade de costumes bariolés, s'en predre plein les mirettes quoi ! ".


07
" L'occasion aussi de te faire découvrir la foule, son doux fumé de frites à la bière, sa nuée de gosses sauvages courant après des ballons gonflants à l'effigie de la Reine des Neiges et ... ça non, tu n'iras pas sur ce manège , tu es trop petite ! ". Noooon !

Paradoxalement, un jeune enfant nous motive à sortir, elle est tellement plus sage dehors, et, à faire des choses que nous ne nous serions jamais vu faire auparavent !

Alors sortir avec un jeune enfant : plaisir ou casse tête ?
Entre le goûter, les changes, les horaires, difficile de trouver la bonne sortie pour que tout le monde en profite !

Et j'ai le modèle de mini qui ne s'endort plus l'après-midi en poussette, quand il y a tellement de choses à voir (des ruelles remplies de poubelles par exemples), sauf après 21h devant un feu d'artifice... Pourquoi pas...

Alors on essaye de fixer les siestes lors du déplacement en voiture (ah sacro sainte voiture et ton doux ronron rassurant ! ), pour la basculer TRÈS délicatement dans la poussette en arrivant et pouvoir finalement lui faire profiter de ce que nous avons prévu pour elle.

Ce weekend c'était le 41ème défilé de chars fleuris sur bâcove sur l'Aa à Saint-Omer. Pour ceux qui ne connaissent, l'Aa est le fleuve qui traverse et forme le marais audomarois et se jette à Gravelines.
Ah et si vous vous êtes demandé l'espace d'un instant si c'était comme pour les plaques minéralogiques et qu'il y avait quelque part en France, surement un fleuve Bb, Cc, enfin vous connaissez l'alphabet :) , vous n'êtes pas seuls...
Mais non, son nom serait d'origine germanique et signifierait ... " flleuve ". Oui, c'est logique après tout...

Parenthèse historique finie.
Les bâcoves sont les barques typiques du marais audomarois. Ici elles étaient attachées par 2 pour soutenir chaque char et elles nous ont fait un ballet très divertissant, je vous laisse juger :

07

Il y a deux apparitions dans la journée et nous avons opté pour l'option nuit.
Eau et lumières, pour un dépaysement total, oublier un instant le monde ordinaire et ses obligations.

07

Chaque char est conduit par une équipe, qui reprend traditionnellement le flambeau familial ou une association de la ville.
Le tout est organisé par le Groupement Loisirs du Haut-Pont de Saint-Omer.
SI vous voulez en savoir plus sur cet évenement annuel, je vous conseille de consulter leur site.

07

Le seul point négatif à déplorer est le retard important au démarrage. Nous ne sommes malheureusement pas restés pour le feu d'artifice final, mais un dimanche, même pendant l'été reste un dimanche et n'homme piétinait.

Définitement un retour en enfance occasionnel et immensément libérateur ne nous délivre pas de notre raisonnabilité d'adulte.
Ah innocence !